Myriam

« La mémoire la plus profonde est une mémoire de toute notre destinée. » Jean Guitton - Le temps d’une vie Ce matin, assise au beau milieu des quais, le long du canal Saint-Félix, Myriam, le regard perdu dans les cieux, écoute les bruits de la cité qui s’éveille. Elle se lève, regarde son reflet troublé par les ondes en surfaces de ces eaux noires. Elle se met en chemin, arpente les rues du quartier qui devraient lui évoquer un souvenir, une rencontre, un chagrin, un moment de bonheur. Mais pour elle qui a tout oublié, les choses sont bien différentes. A mesure qu’elle avance, elle y compose son passé, et entrevoit sa destinée.

…f(_. ) dAdU phOEnIx © all rights reserved
Back to Top